en ca es fr
DESTINATION CULTURE
World Wide Japon / Angleterre

L’Art nouveau d’Alfons Mucha à l’affiche de Tokyo à Liverpool

5 mai 2017 à 7:00

Après l’Italie, la Corée et l’Ecosse en 2016, le peintre et affichiste  Alfons Mucha continue de séduire le public mondial avec deux grandes expositions qui lui sont consacrées en ce printemps 2017. Tout d’abord au National Art Center de Tokyo (jusqu’au 5 juin 2017) puis à la Walker Art Gallery de Liverpool à partir du 17 juin 2017. Avec une centaine d’œuvres originales, dont The Slav Epic, l’exposition du National Art Center propose de redécouvrir l’oeuvre prolixe de cet artiste tchèque qui incarne si bien l’art nouveau. Parmi toutes ces œuvres cultes, la  La femme blonde imaginée par Mucha en 1896 pour la marque de papier à rouler JOB est l’un des exemples les plus frappant de la modernité de l’artiste.  

mucha_job_copy_by_foliver

Intitulée « In Quest of Beauty », l’exposition de Liverpool interroge l’héritage de l’artiste.  Alfons Mucha fut en effet au cœur de la naissance de l’art psychédélique….Le point commun entre les hippies et Job n’était pas que celui des feuilles à rouler.  Les jeunes graphistes américains des années 1960 ont trouvé chez Mucha les jalons de la dilatation et déformations du texte et des images qu’ils prolongeaient avec les couleurs flash du moment… L’une des affiches les plus célèbres de la marque de papier à cigarette de Perpignan datée de 1897 se retrouve 70 ans plus tard à nouveau sur le devant de la scène grâce à Stanley Mouse  pour un festival à l’Avalon Ballroom. Le mimétisme ne s’arrête pas là comme la ressemblance entre  une affiche de Mucha pour le champagne Moët et Chandon de 1899 et celle d’un concert du Jefferson Airplane de 1966 signée Wes Wilson…


« In Quest of Beauty » va donc plus loin que la rétrospective en s’ouvrant sur l’histoire de l’art. Un superbe catalogue accompagne cette exposition itinérante, proposée par la fondation Mucha, qui après Norwich  et Glasgow continue son parcours avant un probable saut de l’autre côté de la Manche. Une grande exposition qui s’appuie ainsi sur les dernières recherches autour de l’oeuvre de Mucha en offrant une nouvelle perspective sur les mouvements artistiques au tournant du XX° siècle.

Articles connexes
World Wide
 

© 2016 Programme MIRO • Tous droits réservés - contact.miro@univ-perp.fr