en ca es fr
DESTINATION CULTURE
Articles
Montpellier

Prodiges de la nature : l’expo « monstre » du Dr Auzoux

14 mars 2017 à 11:24

C’est l’une des plus remarquables collections de l’université de Montpellier et elle n’avait encore jamais été montrée au public hors de son cadre universitaire. Le célèbre « Ecorché » du musée d’anatomie de Montpellier et une centaine d’œuvres moins connues du docteur Auzoux – comme des pieds humains, un cœur et des vaisseaux de crocodile, des mâchoires de chevaux, des champignons, etc. – s’exposent à l’espace Dominique Bagouet sur l’Esplanade de Montpellier. Claque absolue pour ces pièces d’anatomie factices plus vraies que nature, hier outils pédagogique utilisés par les enseignants et étudiants de la faculté de médecine de Montpellier, aujourd’hui considérées comme des œuvres d’art à part entière.

Ces œuvres ont été créées dans les années 1820 par le docteur Auzoux qui, parce qu’il supportait mal les cours de dissection, mit en place un moyen de substitution en inventant cette technique de production de modèles anatomiques en papier mâché. Elle permet, grâce à des ensembles démontables, de fractionner le corps et de l’analyser sans avoir à la disséquer, ce qui représente une avancée révolutionnaire à l’époque pour l’enseignement de l’anatomie et des sciences naturelles. En raison de son succès, cette première approche 3D, d’abord artisanale, vit par la suite sa production industrielle s’exporter dans le monde entier, jusque dans les années 2000.  A l’espace Dominique Bagouet, une centaine de modèles du docteur Auzoux sont présentés, pour une exploration inédite du corps humain, mais encore des éléments de zoologie et de botanique.

« Prodiges de la nature, les créations du docteur Auzoux (1797-1880) », du 1er février au 9 avril à l’espace Dominique Bagouet, L’Esplanade à Montpellier.

Articles connexes
Articles
Voir
Barcelone

Miralda, roi des rituels kitsch !

L’artiste catalan débarque au MACBA avec une exposition délirante de ses projets américains. Le pape de « l’art comestible » […]

Voir
Toulouse

Comment “bousculer” un musée?

Trois jours et deux nuits pour imaginer le musée du futur. En 2016, le Museomix s’empare du musée Saint-Raymond à […]

Voir
Montpellier

Décollage en mode Terminal P

Le Centre de Culture Contemporaine de Montpellier se transforme en aéroport. Histoires de flux, de tourisme, de mobilité et de […]

 

© 2016 Programme MIRO • Tous droits réservés - contact.miro@univ-perp.fr