en ca es fr
DESTINATION CULTURE
Top 5

Top 5 : à la table des musées

15 décembre 2016 à 6:00
  1. L’Insensé du musée Fabre

    Entre terrasse et patio, entre snacking et restauration française, l’Insensé joue la flexibilité. Ouverte en 2007 par les frères Pourcel (une étoile Michelin) sur le parvis d’entrée du musée Fabre, cédée l’euro symbolique à une nouvelle gérance, la brasserie chic du musée Fabre varie les formules (menus cartes et plats du jour) dans un décor design. On aime les animations régulières donnant sur le parvis du musée (soirées tango, latino, etc.). Et côté assiette, la formule « Sens » pour une restauration nomade qui décline soupes, salades, sandwichs et pâtisseries tout au long de la journée.

    39, bd Bonne Nouvelle

    34 000 Montpellier

    Tél. : 04 67 58 97 78

    https://fr-fr.facebook.com/insensemuseefabre/

  2. Le Café de La Panacée

    Tout beau, tout neuf, le centre d’art contemporain La Panacée à Montpellier ouvrait ses portes il y a deux ans dans l’ancien collège royal de médecine. Il doit en grande partie son succès à son « Café » intégré. Restaurant, café, brunch, le Café de la Panacée est tout cela à la fois. Des prix doux (16 € l’entrée, plat, dessert), des tapas chauds à partager le soir (entre 4 et 8 €), une formule brunch à volonté tous les dimanches (18 €), une cuisine du marché et des vins régionaux mis en vedette (50 références). On aime sa grande salle aérée donnant sur le patio, où s’étirent les journées quand le soleil est de la partie.

    14, rue de l’Ecole de Pharmacie

    34 000 Montpellier

    04 99 63 45 68

    http://www.lecafedelapanacee.com

  3. Café Bras au musée Soulages

    La cuisine a aussi ses artistes au musée. Le Café Bras confié à deux hautes figures de la gastronomie aveyronnaise (Michel et Sébastien Bras, trois étoiles Michelin à Laguiole), joue la symbiose avec le musée Soulages consacré, depuis son ouverture en 2014 à Rodez, à l’enfant du pays Pierre Soulages. Même architecture du cabinet catalan RCR, mêmes parois d’acier corten y servent d’écrin à une cuisine de l’essentiel, inspirée des bons produits du terroir aveyronnais. Œuf farçi, pascade (crêpe épaisse aux herbes hachées et fritons de porcs), y jouent un sans-faute dans l’assiette aux côtés d’inventions culinaires comme le MiWam (une gaufre fourrée à base de légumes, viandes, ou poisson), les douceurs du matin, les gourmandises de 4 heures, l’espace Côté Comptoir pour déjeuner sur le pouce et bien sûr, le restaurant.

    Jardin du Foirail

    12 000 Rodez

    Tél. : 05 65 68 06 70

    www.cafebras.fr

  4. Le Moaï au Museum d’histoire naturelle

    Au sein du Museum d’histoire naturelle, cette adresse peu conventionnelle (qui fait restaurant et salon de thé) fonctionne comme un libre-service de haut vol, avec terrasse ouverte sur le Jardin des Plantes. Entourés des paons et canards qui déambulent en liberté, on fait son choix parmi les produits régionaux cuisinés par le chef, Julien Braillon : un poulet fermier du Gers, du veau de l’Aveyron ou de l’agneau du Quercy, etc. Inspirée des retours de marchés, cette cuisine offre une jolie leçon de fraîcheur entre les entrées (6 €), les plats chauds (entre 9,50 € et 16 €), les desserts (6 €) ou la formule box (9,50 €) pour les enfants.

    5 Allée Jules Guesde

    31000 Toulouse

    Tél. : 05 34 31 67 85

    http://www.lemoai.com

  5. L’hémicycle aux Abattoirs

    Créé en 2010 par le chef étoilé Gérard Garrigues, aujourd’hui dirigé par Ania Rydz et les chefs Khady et Raphaël, le restaurant l’Hémicycle est dédié aux saveurs du monde. Conçu comme une prolongation du musée d’art contemporain Les Abattoirs à Toulouse, il propose la découverte d’une autre culture, celle du goût. Plats des pays de l’Est (tels la barszcz ou bortsh, soupe de betteraves avec raviolis aux champignons), d’Afrique (poulet yassa), d’Orient (tagines, pastillas, etc.) ou plus près de chez nous, du Périgord s’y mêlent dans un contraste détonant… jusqu’à la carte des desserts gourmands, entre gâteau polonais, salade d’orange cannelle et baklava. Formule entre 13 et 24 €. Plat du jour : 11€.

    76, Allées Charles de Fitte

    31300 Toulouse

    Téléphone : 05 34 51 89 82

    http://restaurant-lhemicycle-toulouse.com

Articles connexes
Format
Barcelone

De Madrid à Barcelone, un Thyssen « jamais vu »…

L’exposition de CaixaForum Barcelona montre pour la première fois les grandes oeuvres du musée Thyssen de Madrid. L’occasion d’admirer Fra […]

Format
Barcelona

7 tables pour prendre de la hauteur en 2017 !

Barcelone possède l’art et la manière d’en mettre plein la vue ! Osez une de ces 7 tables capitales « […]

Voir
Barcelone

Choc porno au MACBA

Attention exposition transgressive. Avec « Le 1% c’est moi », l’artiste américaine pose la question: « Qu’attendons-nous de l’art ? […]

Top 5

Derniers concerts 2016 à Barcelone

Stages d’été aux Musées

Top 5 Street Art

 

© 2016 Programme MIRO • Tous droits réservés - contact.miro@univ-perp.fr