en ca es fr
DESTINATION CULTURE
Articles
Céret

Dalí à Céret un demi-siècle après son voyage triomphal

11 mai 2017 à 9:36

La seconde exposition Dalí du Musée d’Art Moderne de Céret, intitulée Eurêka !, tisse les liens entre l’artiste et les scientifiques. Surréaliste. Forcément.

Eurêka  …!  Le Musée d’Art Moderne de Céret retrouve Dalí. Le « prince de l’intelligence catalane », selon André Breton, qui fut pourtant l’un des ambassadeurs de la cité du Vallespir et le pilier de la théorie de « 3C » (Cadaquès, Collioure & Céret) n’avait eu jusqu’ici que droit à une seule exposition au Musée. C’était au tournant du siècle avec un « album de Famille » proposé par la Fondation Gala-Salvador Dalí de Figueres. Il est vrai que Dalí est peu présent dans les collections du musée cérétan. Il l’est par contre beaucoup plus dans l’histoire et le patrimoine d’une ville où il avait de nombreux amis et où il se rendit souvent.

Sa visite la plus remarquée, et certainement la plus remarquable, date du 27 août 1965. Ce jour-là, vêtu en tenue d’amiral de « flotte jaune de Catalogne », entouré par Gala et le capitaine Moore, le maître de Cadaquès prononça un discours fleuve place Rivoli avant de descendre dans l’obscurité du souterrain du syndicat d’initiative. Un squelette réalisé par deux artistes cérétans (Joseph Payrot et Emile Erre) avec dans ses entrailles une petite fille tenant un bouquet de fleur l’attendait pour sa résurrection. Dalí vécu cet instant comme « un miracle » dans cette cité «super-rossignolesque par excellence» qu’il choisit pour célébrer un festin dans les arènes sous un soleil de plomb et une pluie de gambas.

Cet épisode, prologue du voyage triomphal au « centre du Monde », aura toute sa place dans la muséographie de l’exposition cérétane consacrée à Dalí du 24 juin au 1er octobre 2017. Sous la direction de Nathalie Gallissot, conservatrice en chef et directrice du Musée, et de Jean-Michel Bouhours, ancien conservateur au Musée national d’art moderne du Centre Georges Pompidou, « Eurêka ! » va s’attacher à retisser les liens entre l’artiste et les disciplines scientifiques qui ont nourri sa pensée et son œuvre. L’un des objectifs de la visite du 27 août 1965 était ainsi une rencontre avec le docteur Marcel Pagès. Ce psychiatre originaire de Céret, passionné de physique, fut l’un des grands théoriciens de l’antigravitation…

La curiosité universelle de Dalí est sans limite et suffit amplement à conférer à cette exposition un corpus aussi dense que surréaliste. Se croiseront ainsi toutes les disciplines scientifiques, de l’astrophysique à la théorie de la relativité, de la psychanalyse à la génétique, jusqu’aux théories plus complexes  des  catastrophes, des cordes ou de l’antigravitation. Le Docteur Pagès, auteur de nombreux brevets et du livre – désormais culte – « Le Défi De L’antigravitation » croisera ainsi Freud, Jacques Lacan, Francis Crick (prix Nobel pour la découverte de la structure de l’ADN),  Dennis Gabor (prix Nobel de physique pour la découverte de l’holographie) ou bien encore René Thom, l’auteur de la théorie des catastrophes. Tous ont en commun d’avoir été approchés et étudiés par Dalí qui s’inspira de leurs travaux pour alimenter sa pensée et son œuvre.

Exposition du 24 juin au 1er octobre 2017 au Musée d’Art Moderne de Céret.

Crédit photo : Joseph Gibernau. Salvador Dalí à Céret, 1965. Photographie en couleur 20 x 30 cm Collection particulière © Joseph Gibernau

 

Articles connexes
Voir
Argelès-sur-Mer

Un regard sur l’Olimpiada popular de 1936 au Mémorial du camp d’Argelès

L’Olimpiada popular de 1936 à Barcelone est à l’honneur au Mémorial du camp d’Argelès. Une occasion de plus pour visiter […]

Format
Montpellier

Oh my God(e) !

Avec « Bondieuseries », à N°5 Galerie Montpellier, l’artiste Laure Boin déflore les images pieuses, mariant avec humour le vice et la […]

Voir
Barcelone

Choc porno au MACBA

Attention exposition transgressive. Avec « Le 1% c’est moi », l’artiste américaine pose la question: « Qu’attendons-nous de l’art ? […]

Articles
Voir
Barcelone

Le méga « Barcelona Gallery Weekend »

Evénèment incontournable pour les amateurs d’art ! Durant 4 jours, le BGW réunit tout le secteur contemporain artistique de Barcelone. […]

Voir
Sète

Le Demi Festival, succès complet

Victime de son succès, le Demi Festival du rappeur sétois Demi-Portion, promet trois après-midi d’animations gratuites, 100 % Hip Hop. […]

Voir
Barcelona

Sant Jordi et la Casa de les Punxes

Première Sant Jordi pour la Casa de les Punxes, ouverte au public depuis l’été 2016. Découvrez cet édifice moderniste, intimement […]

 

© 2016 Programme MIRO • Tous droits réservés - contact.miro@univ-perp.fr